Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 18:02

Après avoir été chassés par l' orage à St Agrève, Dominique et moi, sommes partis un peu à l' aventure et nous avons fini par prendre la direction du Mont Mézenc . Dans le massif, il pleuvait et ne faisait pas chaud du tout, mais malgré le mauvais temps et la température très basse, 9 °, j' ai quand même pris le temps de faire quelques photos du célèbre mont, qu' Ardèche et Haute-Loire se disputent depuis la nuit des temps, chacun disant qu' il lui appartient, et de ses fameuses vaches "fin gras", la fierté de la région. 

http://i985.photobucket.com/albums/ae331/titipetitbout/LE%20MEZENC/anigiflemzenc.gif

LE MONT MEZENC

Le Mézenc, d' origine volcanique, culmine à 1753 m d' altitude . Il est situé sur la même ligne de crête que le Mont Gerbier de Jonc, entre le Velay et le Vivarais dans le massif du Mézenc au sein du Massif Central. Le mont est à cheval entre la Haute-Loire et l' Ardèche . Il est constitué de deux sommets distints d' un demi-kilomètre. Le sommet sud est le plus élevé à 1753 m d' altitude, et se situe dans le département de l' Ardèche . Le sommet Nord est surmonté d' une croix et culmine pour sa part à 1744 m d' altitude. Il sagit du point culminant de la Haute-Loire. 

GEOLOGIE DU SITE 

Le Mézenc est un dôme de phonolite ( roche magmatiques volcanique à structure microlithique fluidale de couleur grise à verdatre . Elle se débite en dalles ou lauzes utilisée pour les toitures dans le massif central ) datant de 7 millions d' années. Il est entouré de plateaux basaltiques du même âge et d' autres dômes de phonolites ou de trachyte , appellés " sucs" dans la région . 

La montée du magma s' est faite progressivement à la faveur de fractures du socle en plusieurs paliers et petites chambres. L ' absence de pyroclastite démontre l' absence d' érruption cataclysmiques liées à la vidange de grandes chambres magmatiques . 

CLIMAT

L hiver y est très rude en raison du vent qui abaisse la température. Ce vent fort et particulièrement froid, blizzard local, qui soulève la neige et peut créer des congères importantes s' appelle la Burle .  Les étés, quant à eux sont courts et frais .

FAUNE ET FLORE

Le mont Mézenc, présente une végétation de pelouse et de landes subalpines. Son versant sud en particulier offre un type de landes unique dans le Massif Central, caractérisé par des plantes comme, le raisin d' ours ou busserole, arbuste de la famille des éricassés, ou le genevrier nain, un arbrisseau rampant de la famille des conifères . 

HISTOIRE

Une croix en fer a été installée au sommet nord par les prisonniers français après leur retour des camps de prisonniers en Allemagne. On associe souvent au Mézenc l' appellation d' origine contrôlée " fin gras du Mézenc" . Il sagit en fait du boeuf de Pâques qui est élevé sur le plateau du Mézenc ( article à venir ).

PROTECTION ENVIRONNEMENTALE

Le mont est classé zone naturelle d' intérêt écologique, fourmique et floristique de type 1, sur une surface de 408 hectares et fait partie d' un site d' importance communautaire NATURA 2000 étendu sur une surface de 2400 hectares.

Documentations provenant de wikipédia . 

A suivre : vaches Aubracs et le fin gras du Mézenc . 

Repost 0
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 17:43

Pour continuer la visite du Mézenc, voici un troupeau de vaches Aubracs, élevées pour produire le " fin gras " du Mézenc, une viande particulière de la région . 

http://i985.photobucket.com/albums/ae331/titipetitbout/Vaches%20Aubracs/anigiflesAubracs.gif

A suivre article sur le fin gras du Mézenc ! 


Repost 0
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 16:00

http://i985.photobucket.com/albums/ae331/titipetitbout/Vaches%20Aubracs/177-1.jpg

LE FIN GRAS DU MEZENC

C'est une AOC de viande bovine. Elle trouve son origine dans une vieille tradition du Massif du Mézenc, consistant à engraisser des animaux avec le foin produit sur les prairies d' altitude, pour vendre ces animaux sur les foires à la période de Pâques. Cette tradition a été remise au goût du jour par une démarche d' AOC entamée en 1994 et aboutie en 2006, qui visait à redynamiser le territoire du Mézenc à travers son agriculture. Le fin gras doit sa typicité au foin utilisé, issu d' une flore de montagne bien particulière dans laquelle on retrouve des plantes comme le fenouil des Alpes, ou ciste, qui modifie les caractéristiques de la viande ( persillée, c' est à dire constellée de points de gras intramusculaires ) . Par ailleurs, ce foin fait l' objet de tous les soins durant sa récolte et sa distribution, suivant un savoir faire local très ancien .

Les animaux, boeufs de plus de 30 mois et génisses de plus de 24 mois, appartenant à diverses races allaitantes et laitières, sont commercialisés par des bouchers ou par des restaurateurs locaux, principalement en Auvergne et Rhône- Alpes. 

Ce produit fait partie intégrante de la culture du Mézenc et permet de consolider la cohérence de ce territoire . 

ORIGINE ET HISTOIRE :

La production du fin gras est associé au Massif  Central. Situé sur les départements de la Haute-Loire et de l' Ardèche, le massif marque la limite entre le bassin de la Loire et celui du Rhône. La Loire d' ailleurs prend sa source au Mont Gerbier de Jonc sur le massif.

A partir du XVII è siècle, les terres agricoles du massif, souvent propriétés de nobles ou de communautés religieuses, sont exploitées par des fermiers ou louées à des transhumants venus du midi. Le manque de terres à cultiver devient de plus en plus génant au fur et à mesure que la population augmente et le loyer apporté par les transhumants n' est pas suffisant . C' est probablement pour ces raisons que s' est développé sur le Mézenc l' intensification du travail autour du foin, afin de compenser le manque de pâturages, à l' origine du fin gras du Mézenc . 

La production de boeufs gras de Pâques est une très vieille tradition sur le massif comme le prouve l' inventaire d' un riche fermier qui fait état de sa recette pour vendre ses boeufs gras à Pâques en 1680 . 

En 1760, les éleveurs réclament aux autorités l' aménagement de chemins pour leur permettre d' aller vendre leurs animaux aux foires de Fay et de St Agrève . Des manuscrits font aussi état de relations commerciales avec les villes de St Etienne, Lyon, Avignon, Montpellier et Marseille. Dés 1724, les fermiers du Mézenc approvisionnent les boucheries de Valence, Crest et Montélimar. 

Les boeufs, généralement agés de 12 à 15 ans, trop vieux pour les labours, étaient engraissés tout l' hiver avec du foin à volonté, avant d' être vendus pour Pâques . Leur production se généralise au XVIII è siècle. 

La quantité de foin est un facteur essentiel de la réussite, c' est pourquoi le foin le plus fin était mis de côté pour être distribué aux animaux à l' engraissement. 

La plupart des bêtes appartenaient à la race Mézine, race dominante sur le massif à cette époque. Elle avait une belle aptitude à déposer le gras intramusculaire persillé caractéristique du fin gras. Elle a disparue depuis 1978 . Outre les boeufs issus de l' agriculture locale, les éleveurs achetaient des animaux de race Aubrac ( région de Laguiole ) pour les engraisser dans le Mézenc. L ' expression " fin gras" pour désigner la viande finement persillée est utilisée à partir du XIX è siècle. Ce terme n' apparait toutefois pas à l' époque dans le langage paysan qui parlait plus volontier de " boeuf de Pâques " . L ' expression se vulgarisera plus tardivement dans les campagnes avec le développement de l ' AOC . 

La zone de production du fin gras AOC comprend 28 communes du Massif du Mézenc et la zone d' abattage se situe sur les communes de Privas, Aubenas, Lamastre, Annonay, Langogne, Romans, Valence Yssingeaux et le Puy en Velay . Les carcasses produites pèsent 280 kg minimum pour les génisses et 320 kg pour les boeufs. Elles doivent être recouvertes d' une mince épaisseur d' un gras blanc à blanc crème. La viande de couleur rouge à pourpre est tendre à très tendre et est finement persillée. C' est un produit saisonnier, commercialisé de mars à juin . 

Documentation provenant de wikipédia . Photo de mon cru et prise au Mézenc . 

Repost 0
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 14:37

Situé près d' Yssingeaux en Haute Loire, Beauzac est un joli village, avec une église romane à clocher à peigne ou arcades .


Repost 0
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 20:14

Située sur un promontoire, au dessus des gorges du Ramel en Haute Loire, la chapelle du Fraisse est le dernier témoignage d' une ancienne ségnieurie ecclésiastique.
Autour de 1150, les hospitaliers de Jérusalem avaient édifié là une commanderie qui passa aux mains de l' abbaye du Monastier en 1273 et devint prieuré bénédictin. Un chemin très fréquenté passait au fond de la vallée joignant Bas-en-Basset et Yssingeaux.
Ce lieu vit l' essor d'une famille célèbre dans la région: celle des Jourda dont est issu le maréchal Noël Jourda de Vaux, pacificateur de la Corse sous LouisXIV.
La chapelle fut abandonnée comme lieu de culte après la révolution, mais dans le cimetière attenant, la " tombo de santo Mechialo ( Michelle) continua à recevoir des visites jusqu'au milieu du XXe sciècle, car la pierre était réputée guérir les petits enfants qui tardaient à marcher.
Auteur de ces lignes , Hélène, beherste dans mes favoris est présidente de l' association de la " chapelle du Fraisse . De 1984 à 2002, des chantiers de restauration entrepris sur le site ont permis de sauver le bâtiment qui est maintenant à l' inventaire des monuments historique.
Son livre, " Le domaine du Fraisse et sa chapelle romanne vient de sortir. Si l' histoire vous interresse et que vous désirez vous le procurer, il vous suffit de vous rendre chez Hélene.


Un peu plus haut, était cité le nom de Jourda . Jourda était le nom du propriétaire du moulin dans la vallée du Ramel dont aujourd'hui, il ne reste qu'un pan de mur et l' ancienne maison du meunier n'est guére en meilleurs état.

http://i55.tinypic.com/1syvkk.jpghttp://i54.tinypic.com/29z20xu.jpg

 

Le pan de mur........entièrement recouvert par le lierre.

http://i52.tinypic.com/23874i.jpg

 

Ici, du temps de la splendeur du moulin, c' était un bassin de trempage pour le chanvre.

http://i52.tinypic.com/30200ae.jpghttp://i56.tinypic.com/riu25z.jpghttp://i55.tinypic.com/20qizxv.jpghttp://i54.tinypic.com/1gt4ib.jpghttp://i56.tinypic.com/o7k9c6.jpg

 

Le reste de la maison du sieur Jourda.

Repost 0
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 11:56

http://i51.tinypic.com/2ebwe2t.jpghttp://i54.tinypic.com/64kllg.jpg

 

Si bien réalisé qu'on a presque envie d' acheter un bouquet à la fleuriste !

http://i56.tinypic.com/f0z1ug.jpghttp://i51.tinypic.com/16bngab.jpghttp://i56.tinypic.com/2gt2hzc.jpg

 

Chouette......Un vélo pour rentrer chez moi !
Heu......plus de 80 kms à faire.......je ne suis pas encore arrivée......surtout que les routes sont loin d' être plates !

Repost 0
25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 12:40

Et pour finir la visite un beau château.....que nous n' avons pas eu le temps d' apprécier à sa juste valeur, car un gros chien pas content de notre arrivée , nous à obligé à faire demi tour . J'ai eu juste le temps de faire deux photos pendant qu' Hélène faisait une manoeuvre pour repartir . Oups, par contre......j'ai bouffé son nom......Au secours Hélène !!!!!!!


Repost 0
23 août 2009 7 23 /08 /août /2009 18:47

Avec Hélène nous nous sommes photographiées mutuellement.


Un clic et.....Contrôle du résultat !



Dame Hélène et sur la paille.....Et ça la fait rigoler !


MDR.......Imaginons que je viens de gagner au loto.......et que je viens d' acheter ce château......


Entrez, je vais vous faire visiter ma nouvelle demeure !


Il me va bien n'est ce pas ?

Je crois que j'ai vu un peu trop grand, je vais me rabattre sur la maison de paille qui est plus mon style ! MDR !




Juste à la bonne hauteur pour guêter les animaux de passages et les prendre en photo !

Repost 0
23 août 2009 7 23 /08 /août /2009 12:32

Quelques maisons anciennes typiques des environs d' Yssingeaux.



Celle ci est voisine de la maison de paille.


Quant à celle-là,c 'est au pied de la chapelle qu'elle se trouve .




Zoom sur le détail de l' arche.


En face, une autre maison et son beau toit de lauzes.



Gros plan sur la cheminée .

Repost 0
22 août 2009 6 22 /08 /août /2009 22:57

Vidéo de la chapelle des Templiers de Bessamorel que nous avons visité avec Hélène .

Repost 0

Presentation

  • : Le blog de Titipetitbout
  • Le blog de Titipetitbout
  • : Je vous enmène au gré de mes humeurs, au gré de mes passions, au gré de mes envies
  • Contact

Profil

  • Titipetitbout
  • Femme au foyer à la retraite, j' aime ma famille, la nature, les animaux, les vieilles pierres et la photo
  • Femme au foyer à la retraite, j' aime ma famille, la nature, les animaux, les vieilles pierres et la photo

UN PEU DE MOI

                                JE VOUS ENMENE
                        

AU GRE DE MES HUMEURS
                        

AU GRE DE MES PASSIONS
                        

AU GRE DE MES ENVIES
                        

C' EST UN PEU DE MOI
                         

UN PEU DE MA VIE 

 

                                  CLIC SUR LES PHOTOS POUR LES VOIR EN GRAND

 

 

Recherche

AU FIL DE MA PLUME

Image and video hosting by TinyPic

Archives

TIC TAC ......TIC TAC

CALENDRIER


Flash Calendars, Christmas Calendars at WishAFriend.com

MA METEO EN LIVE

YoWindow.com Forecast by yr.no

IMAGES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CURSEUR

Free Sparkle Multi MySpace Cursors at www.totallyfreecursors.com